mercredi 21 novembre 2018

La 17e édition du Tour du Sénégal est programmée du 22 au 29 avril 2018. Avant cette échéance, les organisateurs ont remonté le fil du temps, en avril 1970, date de la première course sous son format international.

Un événement marqué par la victoire d’un athlète algérien, Hamza Madjid.

Après trois éditions, la course disparut du calendrier international avant d’y refaire son apparition en 2001, une édition qui consacra le Français Christophe Lebarbier champion de l’épreuve.

La course par étapes fut alors disputée de manière ininterrompue jusqu’en 2010 avant d’une nouvelle fois quitter le calendrier international, avant d’y revenir en 2015.

Le dernier vainqueur en date (2017), est l’Algérien Islam Mansouri.

L’édition 2018 s’annonce déjà très intéressante et nous vous présenterons très bientôt les équipes sélectionnées.

Le Tour du Sénégal, avec une histoire qui s’est interrompue à deux reprises, a cette fois définitivement pris son envol pour rejoindre le cercle fermé des plus grands événements sportifs organisés sur le continent africain.

Serigne Ngom 

Bousculé par Marin Cilic (6-2, 6-7[5], 6-3, 3-6, 6-1), Roger Federer a remporté dimanche l'Open d'Australie pour la sixième fois de sa carrière. Le Suisse renforce sa légende en totalisant désormais vingt titres du Grand Chelem.

La quête du 20e Grand Chelem de Roger Federer n'aura donc souffert aucune anicroche - ou presque. Bénéficiant d'un tableau ouvert par les absences, les blessures et les éliminations-surprises, le joueur possédant le plus titre majeurs dans l'histoire du tennis a enrichi sa collection dimanche, en dominant la finale de l'Open d'Australie. Un an après son duel épique face à Rafael Nadal, le Suisse a une nouvelle fois dû jouer cinq manches, cette fois contre Marin Cilic, lequel a réussi à prendre les deux premiers sets du tournoi au maestro.

Le film du match

Profitant de l'irrégularité du Croate, excellent sur certaines séquences et plombé par les fautes (64 au total) sur d'autres, Federer a mené deux sets à un avant de voir son adversaire réussir un superbe come-back, mais le n°2 mondial a su hausser encore son niveau dans l'ultime manche pour tenir son rang. Sacré après un effort de 3h07, il se rapproche à 155 points seulement de la tête du classement ATP, toujours occupée par Nadal, et s'offre, à 36 ans et 173 jours, au bout de sa trentième finale de Grand Chelem, un vingtième sacre qui lui permet de marquer un peu plus l'histoire de son sport.

L'Equipe

Tags:

L’athlétisme sénégalais s’apprête à avoir un nouveau sprinteur. Dirigée par Momar Mbaye depuis plusieurs années, la fédération élira un nouveau bureau ce samedi à l’issue de son assemblée générale élective qui se tiendra à Thiès. Trois au départ de la course, les prétendants à la ligne d’arrivée ne sont plus que deux après le retrait d’Amadou Dia Bâ. Par le biais d’un communiqué envoyé hier soir, le médaillé d’argent aux Jeux olympiques de Séoul 88 en 400 m haies (47 s 23) explique les raisons de sa décision.

«Cette élection risque de déchirer davantage la famille de l’athlétisme. Or....»

«Cette élection risque de déchirer davantage la famille de l’athlétisme. Or, elle avait plus besoin de consensus fort pour que notre discipline retrouve son lustre d’antan, après avoir touché le fond. Mais après avoir analysé la situation, consulté les membres du Collectif, j’ai pris la décision de retirer ma candidature au poste de président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme», a dit Dia Bâ.

Désormais, le duel de ce samedi opposera deux candidats. L’ancien athlète Cheikh Tidiane Boye, double champion du monde militaire du demi-fond et plusieurs fois finaliste aux Championnats d’Afrique, qui a fait sa reconversion dans le management et le consulting sportif fera face à Sara Oualy. Ce dernier, par ailleurs Colonel des Douanes, a occupé pendant 8 ans le poste de 1er vice-président du bureau sortant.

 

 

Contact rédaction

Tél: 77 468 81 99 / 76 225 07 01
lejournaldedakar@gmail.com