mercredi 16 janvier 2019

Le Tribunal arbitral du sport (Tas) a confirmé lundi les suspensions à vie infligées par la Fédération internationale d’athlétisme (Iaaf) à Papa Massata Diack, fils de l’ancien président de l’Iaaf, et deux anciens responsables russes, Valentin Balakhnichev et Alexei Melnikov.

Les trois hommes avaient été suspendus le 7 janvier 2016 dans le cadre du scandale de dopage et de corruption qui ébranle l’athlétisme. La commission d’éthique de l’Iaaf les soupçonne d’avoir reçu de l’argent en contrepartie de leur silence sur des faits de dopage, principalement en Russie.

Les arbitres du Tas ont conclu que les charges retenues contre Papa Massata Diack, Valentin Balakhnichev et Alexei Melnikov étaient «établies, au-delà d’un doute raisonnable, et que les sanctions devaient être confirmées». Papa Massata Diack est l’un des 15 enfants de Lamine Diack, ancien président de l’Iaaf. Ex-consultant en marketing à l’Iaaf, il a été placé par Interpol sur sa liste des personnes les plus recherchées après un mandat d’arrêt émis par la France.

Il est recherché notamment pour fraude, blanchiment d’argent et corruption. Valentin Balakhnichev est l’ex-trésorier de l’Iaaf et ex-président de la Fédération russe, et Alexei Melnikov l’ex-entraîneur de l’équipe nationale de marche.

AFP

Terrible fin de carrière pour Usain Bolt, qui s'est blessé à une cuisse dans le relais 4x100 m des Mondiaux, sa dernière course. Le titre revient aux Britanniques devant les Américains et les Japonais. Les Français se classent cinquièmes.

L'Equipe

Dans le cadre de la préparation de la Coupe d’Afrique de triathlon en 2018 et des Championnats d’Afrique en 2019 prévus au Sénégal, les membres du Comité national de promotion du triathlon (CNTP) ont été invités par leurs homologues français.
Le Sénégal a été représenté par le président Boubacar Gaye, le secrétaire général Papa Oumar Ba, la chargée de la communication Coumba Dia et le chargé des affaires internationales Daniel Gonçalves.
La délégation a eu l’occasion de rencontrer les autorités sportives françaises, comme la ministre des Sports, Laura Flessel, et le président de la FFTri, Philippe Lescure, le jour de la compétition. Les échanges ont tourné autour du développement du triathlon dans les pays francophones. L’instance française a promis un don de matériel au CNPT pour vulgariser la pratique de la discipline au Sénégal.
 
 
Karim Karrit à l’Ironman de Nice
 
 
Le triathlète Sénégalais, Karim Karrit (Caïmans de Dakar), a participé ce dimanche 23 juillet à l’Ironman de Nice 2017. L’un des plus longs formats de la discipline qui consiste à enchaîner 3,8 km de natation, 180 km de cyclisme et une course à pied de 42,195 km (marathon).
L’étape de Nice est l’une des plus mythiques, plus prestigieuses et plus dures de toutes les courses Ironman du monde.
Porteur du dossard 1050, Karim, comme la plupart des milliers d’amateurs, qui ont pris part à la course, a réalisé l’objectif de la terminer.

Contact rédaction

Tél: 77 468 81 99 / 76 225 07 01
lejournaldedakar@gmail.com