dimanche 18 novembre 2018

L’avertissement lancé depuis quelques années n’a pas dissuadé certaines sociétés. La Fédération sénégalaise de football (FSF) avait décidé d’initier toutes actions judiciaires idoines à l’encontre de tout contrevenant et invité les intéressés à prendre contact avec son Secrétariat général en vue de convenir d’une jouissance des droits commerciaux attachés aux activités des équipes nationales et plus généralement de la FSF. A travers une Ordonnance définitive en date du 26 mai 2014, le Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Dakar avait interdit toute exploitation indue de l’Image des sélections ainsi que les signes distinctifs de la FSF. Pour ces motifs et par jugement en date du 26 avril 2016 récemment confirmé par Arrêt de la Cour d’Appel de Dakar du 1er juin 2017, Expresso Sénégal SA a été condamnée à verser 15.000.000 de francs CFA à titre de dommages et intérêts à l’instance fédérale. Une occasion de rappeler que lesdits droits font l’objet d’exploitation commerciale à travers les accords de sponsoring et partenariat avec des sociétés qui contribuent généreusement à la promotion, à l’organisation, au développement du football local et à la prise en charge de ses équipes nationales.

Selon L'Observateur, Adama Mbengue (23 ans) aurait donné son accord pour s’engager avec le Stade Malherbe de Caen. La durée et le montant du contrat n’ont pas encore été révélés.


L’information avait circulé en début de semaine. Selon L’Equipe, Adama Mbengue serait dans le viseur de Caen, qui rechercherait un latéral gauche. Le club aurait pris la température, en envoyant un émissaire pour superviser le Rufisquois lors du dernier match du Sénégal, remporté face à la Guinée Equatoriale (3-0, le 10 juin) à Dakar.

Le dossier semble bien évoluer depuis lors et d’après nos informations, le défenseur international sénégalais de 23 ans aurait donné son accord pour s’engager avec le Stade Malherbe durant ce mercato estival. Le joueur de Diambars aurait même déjà signé un pré-contrat en vue de s’engager avec le club de Ligue 1 française.

Si cela venait à se confirmer, ce serait un énorme revirement dans le dossier du nouvel arrière gauche de l’Equipe nationale, qui était aussi annoncé dans le viseur des clubs turcs de Besiktas et Antalyaspor. Mais en réalité, ce serait plutôt une autre formation de Süper Lig qui était plus près de l’enrôler.


Les détails de la proposition de Konyaspor : prime à la signature, salaire et billets d’avion…


Selon les informations du quotidien L'Observateur, le club turc en question était Konyaspor, qui se serait renseigné bien avant Caen. Les discussions avec le joueur et son entourage étaient bien avancées et le joueur avait déjà donné son accord pour rejoindre le vainqueur de la Coupe de Turquie, qui lui avait fait une belle offre.

En effet, la formation de Süper Lig lui avait proposé un contrat de 3 ans, avec une prime à la signature de 51 000 euros (plus 33 millions FCfa), un salaire de 25 000 euros (16 millions FCfa) et 2 billets d’avion par saison.

Mieux, il était même prévu que Adama Mbengue se rende en Turquie après la fête de la Korité pour passer sa visite médicale et parapher son contrat, qui semblait déjà acquis. Mais ça, c’était avant que Caen ne se mêle à la course et devance le club du Togolais Emmanuel Adebayor, qui disputera l’Europa League la saison prochaine.


A Diambars depuis 3 saisons, Adama Mbengue a été formé à Yaakaar de Rufisque, avant d’aller à Galaxy Sport, le centre de formation basé à Dakar et dirigé par l’ancien milieu international Salif Diao.

Joueur polyvalent et capable d’évoluer en position de milieu offensif, il a déjà connu une carrière professionnelle, avec une expérience aux Etats-Unis. Entre 2012 et 2014, il a joué à Orlando City Academy (partenaire de Galaxy Sport) en United Soccer League (USL), la ligue professionnelle de football masculin aux Etats-Unis et au Canada, l’équivalent de la Deuxième division nord américaine.


Habitué des sélections nationales des jeunes, sa carrière a pris une nouvelle dimension le 23 mars 2017, avec sa première convocation en Equipe nationale. Aligné d’entrée par Aliou Cissé lors du match amical contre le Nigéria (1-1), Adama Mbengue avait rendu une belle copie face aux Super Eagles au Hive Stadium de Londres. Une prestation qu’il a confirmée lors des matchs qui ont suivi, avec deux titularisations face à l’Ouganda (0-0) en amical le 5 juin dernier et à la Guinée Equatoriale (3-0, 10 juin) en éliminatoires de la Coupe du monde 2018.

 

Écarté par le sélectionneur, l’attaquant sénégalais s’est entraîné avec l’équipe réserve d’Everton avant de rejoindre l’effectif d’Hull City. Selon le Liverpool Echo, les chances de Baye Oumar Niasse d'apparaître dans les premiers plans de l'équipe d'Everton la saison prochaine se réduisent suite à l'arrivée de Sandro Ramirez. Il évoluait sous forme de prêt avec Hull City. Mais le club a décidé de le libérer suite à sa relégation en Championship (D2 anglaise). Actuellement, Everton veut vendre le joueur sénégalais.

Kara Mbodj finalement vers la France plutôt que l’Angleterre ? D'après Karim Khanez, un des spécialistes du mercato français, Lyon serait très intéressé par le profil du défenseur sénégalais d’Anderlecht. Cette information est confirmée par les médias français et turcs qui soutiennent que le club de Jean Michel Aulas aurait contacté le champion de Belgique pour un transfert du Mbourois. Mais le club belge ne compte pas brader son joueur et réclamerait 15 millions d’euros (9,8 milliards FCfa) pour le laisser partir. Il s’y ajoute aussi que l’entraineur des Mauves, René Weiler a récemment déclaré son souhait de conserver le joueur formé à Diambars qui a été d’un grand apport dans la conquête du 34e titre national, il y a près d’un mois. Reste à savoir si les nombreux clubs anglais qui étaient sur le coup se laisseront doubler sur ce dossier. 

Contact rédaction

Tél: 77 468 81 99 / 76 225 07 01
lejournaldedakar@gmail.com