samedi 23 mars 2019

La 23e édition de l’Afrobasket féminin est prévue du 18 au 27 août 2017 à Bamako, au Mali. Détentrices du sacre, les Lionnes sont logées dans la poule B en compagnie du Nigeria, de l’Egypte, de la Guinée, du Mozambique. Au stadium Marius Ndiaye hier, dans le cadre du deuxième jour de préparation, le coach Moustapha Seck a refusé de se prononcer sur le contenu des séances, de peur d’être épié par ses adversaires.
Ici, la cohésion du groupe, la communication doivent être permanentes, plurielles. « Nous sommes habitués à communiquer avec des joueuses aux tempéraments différents. Maintenant, la préparation physique se fera progressivement. Il y aura des semaines où cela va chauffer un peu plus. Mais là, on y va mollo-mollo. »
Y aller mollo-mollo. Le maitre-mot. Le staff technique évalue les joueuses pour voir le niveau physique de chacune d’entre elles. « Il y a un déficit, reconnaît Tapha Gueye. La plupart d’entre elles reviennent de vacances. Mais cela m’aurait un problème de maintien des acquis si c’était le contraire. Le niveau est acceptable, on va y aller progressivement. »
Au registre des absentes, il y a Coumba Sarr et 5 autres. Sur un groupe de 22. Oumou Khaïry Thiam sera là le vendredi soir, Aminata Fall le samedi. Seul le cas Maïmouna Diarra inquiète. « On est entrain de voir comment faire avec son club, ce n’est pas facile en NBA (élite USA) », renseigne le sélectionneur national.
Moustapha Gueye entend convaincre Mame Marie Sy. La ‘’Lionne’’ qui traine quelques séquelles veut se reposer. « Je veux qu’elle vienne donner un coup de main », déclare son entraîneur. Qui espère récupérer Astou Traoré, convalescente, avant le virage décisif.
« Il n’y a pas plus patriotes que Mame Marie et Astou. Guéries, elles nous donneront beaucoup de points. Il faut suivre cela de près : préserver l’intégrer des joueuses tout en sauvegardant la pérennité de l’équipe nationale. On a mis beaucoup de jeunes cette année, on y va à petite dose à chaque fois. »
 
-Liste des ‘’Lionnes’’ :  
Mame Diodio Diouf (DUC), Fatou Dieng, Elma Kinta Malou (Ville de Dakar), Ndèye Khadidiatou Dieng (Etats-Unis), Ndèye Fall (Carnide Clube Basquetebol, Portugal), Ndèye Sène (Ville de Dakar), Oumou Khaïry Thiam, Aya Traoré, Sokhna Lika Sy (Olympique Sannois Saint-Gratien, France), Diary Diouf (Ville de Dakar), Astou Traoré (Galatasaray, Turquie), Dado Faye (Jaraaf), Sabelle Diatta (Ville de Dakar), Oumou Khaïry Sarr, Mame Marie Sy (Villeneuve d’Ascq, France), Aicha Sidibé, Maimouna Diarra (USA), Aminata Fall, Oumou Kalsoum Touré, Ramata Daou (Ville de Dakar), Ndèye Amy Sylla, Aïda Fall.

Les Golden State Warriors et Stephen Curry ont trouvé un accord pour un contrat super max (Designated Veteran Exception) de 5 ans et 201 millions de dollars (115 382 302 000 FCfa). Il a pu bénéficier de ce contrat en raison de ses titres de MVP ces dernières saisons.

Son contrat était jusque là une des meilleures affaires de toute la NBA, mais il est désormais le joueur le mieux payé de l’histoire. Désormais c’est Kevin Durant que les Warriors vont devoir re-signer, lui qui prétend exactement au même contrat.

Le sélectionneur des Lionnes du basket, Moustapha Gaye, a rendu publique une liste de 22 basketteuses présélectionnées pour la préparation de l’édition 2017 de l’Afrobasket, prévue à Bamako (Mali), un effectif dont la moitié a joué lors de la précédente édition.

Gaye a rappelé Fatou Dieng (expatriée), Mame Diodio Diouf (DUC), Ramatou Dao, Sabelle Diatta et Ndèye Sène (Ville de Dakar), Oumou Khaïry Thiam (expatriée), mais aussi Aya Traoré (expatriée), Astou Traoré (expatriée), Mame Marie Sy (expatriée), Oumou Kalsoum Touré (expatriée) et Maïmouna Diarra (expatriée), toutes des joueuses ayant participé à la précédente campagne.

Il y a aussi les retours de Lika Sy (Sannois-Saint Gratien, France) et Ndèye Fall (Carnide Basquetebol Clube, Portugal), mais également de nouvelles têtes, parmi lesquelles Elma Kinta Malou et Diary Diouf (Ville de Dakar).

Dado Faye (Jaraaf), Ndèye Amy Sylla (expatriée), Ndèye Khadidiatou Dieng (expatriée), Aïcha Sidibé (expatriée), Aïda Fall (expatriée), Aminata Fall (expatriée) et Oumou Khairy Sarr (expatriée) enregistrent aussi leur première convocation chez les Lionnes.

L’Afrobasket féminin 2017 aura lieu du 18 au 27 août à Bamako (Mali).

Aps

L’institut de football Diambars, implanté à Saly (Mbour), va abriter l’académie NBA-Africa, première structure de formation de la Ligue nord américaine de basket sur le continent africain, a annoncé, jeudi, à Dakar, Amadou Gallo Fall, son vice-président pour l’Afrique.

"Cette académie NBA-Afrique va ouvrir ses portes à Saly, sur le site de Diambars. Un partenariat a été noué entre Seed Academy, NBA-Africa et Diambars, pour que Diambars abrite cette première académie’’, a-t-il dit en conférence de presse.

Cette académie, dont l’ouverture a été décidée par la NBA au Sénégal, en collaboration avec la fondation Seed, fait partie d’une série de structures de formation que la Ligue de basket américaine compte créer sur trois continents pour participer au développement de la discipline.

Selon Gallo Fall, "un investissement considérable" sera fait à Diambars, avec l’installation d’une salle de basket avec deux terrains.

"Nous avons recruté des entraîneurs de niveau mondial. Nous allons créer un environnement propice à l’éclosion de talents’’, a fait savoir M. Fall.

Des kinésithérapeutes et des préparateurs seront également engagés, le premier groupe, devant être constitué de garçons, va démarrer dès la rentrée, a-t-il annoncé, avant de souligner : "L’objectif de l’académie est de produire des talents NBA".

Le président de Seed Academy, Mohamed Niang, a pour sa part salué le partenariat scellé entre Diambars et NBA-Africa, en relevant que sa structure va ce faisant aborder "un nouveau tournant". "Nous sommes fiers d’être partenaires de la NBA", s’est réjoui M. Niang.

Le président de Diambars, Saër Seck, affirme lui que sa structure "est excitée" de recevoir NBA Academy Africa sur ses bases, ajoutant que les impacts de cette installation "seront importants" en termes de professionnalisation.

NBA Academy Africa va accueillir 24 pensionnaires en pension complète et en mode études et sports. Elle sera mise en réseau avec les autres académies du même genre implantées en Chine, en Inde et en Australie.

 

Contact rédaction

Tél: 77 468 81 99 / 76 225 07 01
lejournaldedakar@gmail.com