lundi 19 novembre 2018

Le Comité local d’organisation de la phase de poules de l’Afrobasket masculin 2017 (Clopab) s’est voulu rassurant au bon déroulement de la compétition.

Son président, Me Babacar Ndiaye, a soutenu ce mercredi que les dirigeants de Fiba Afrique sont satisfaits des travaux réalisés au stadium Marius Ndiaye (Dakar). Après le parquet, l’installation du tableau d’affichage et des panneaux se fera dans les prochaines heures.

Le Sénégal, comme la Tunisie, abrite une partie des épreuves de l’Afrobasket du 8 au 10 septembre. La délégation de l’Angola est arrivée vers 16h. Les autres pays – Centrafrique, Afrique du Sud, Maroc, Egypte, Mozambique et Ouganda - seront là au plus tard ce jeudi.

«C’est très dur mais on rend grâce à Dieu. C’est la loi du sport», a reconnu la capitaine des Lionnes à la fin de la 25e édition de l'Afrobasket féminin.

«On a tout donné mais l’autre équipe était meilleure. Nous avons remporté l’édition précédente. Cette année, c’est une autre équipe. La prochaine, ce sera encore nous. Nous sommes fières de la prestation de Astou (Traoré). Cela montre qu’on s’est donné à fond. Rien n’est garanti en finale mais nous sommes contentes de notre prestation», signale Aya Traoré, MVP de l'Afrobasket 2015, au Cameroun.

 

 

«C’était une belle finale. On savait que le Nigeria était une belle équipe. Elles nous ont battues, c’est le sport. Il va falloir se remobiliser et voir ce qui n’a pas marché. On doit aussi être fière parce que le Sénégal s’est qualifié à la Coupe du monde (septembre 2018, en Espagne)», a soutenu le meneuse Mame Diodio Diouf à l'issue de la 25e édition de l'Afrobasket remportée par les D-Tigers, ce dimanche 27 août, au palais des Sports de Bamako.

«En 2015, on a gagné. Cette fois-ci, non. On voulait ramener la Coupe parce que tout le Sénégal était derrière nous. On laisse une belle image en qualifiant le Sénégal à la Coupe du monde», a-t-elle ajouté.

Contact rédaction

Tél: 77 468 81 99 / 76 225 07 01
lejournaldedakar@gmail.com