lundi , 20 janvier 2020
Home / A LA UNE / Procès de Lamine Diack : de nouveaux éléments, objet du report

Procès de Lamine Diack : de nouveaux éléments, objet du report

Arrêté en 2015 puis mis en résidence surveillée pour blanchiment présumé en bande organisée et corruption, entre autres, à propos d’un système de dopage visant des athlètes russes, Lamine Diack devra encore patienter jusqu’en juin 2020. Du 3 au 22 en principe.

Le procès de l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (1999-2015) a été renvoyé ce lundi 13 janvier par la 32e Chambre correctionnelle du tribunal de Paris. Motif invoqué par la présidente Rose-Marie Hunault, un problème de procédure, a annoncé peu de temps.

Selon l’AFP, le Sénégal a fait parvenir très récemment des actes d’enquête qui avaient été demandés par les juges d’instruction en 2016 et auxquels Dakar n’avait jusque-là jamais répondu.

Parmi ces éléments, une audition du fils de Lamine Diack, l’ancien puissant conseiller marketing de l’IAAF Papa Massata Diack, réfugié à Dakar depuis le début des investigations, et qui n’a jamais répondu à la justice française.

Acteur clé de l’affaire, il devait être jugé en son absence à partir de lundi.

Regarder aussi

Thierno Bocoum : “Le régime est en marge des règles élémentaires d’une démocratie”

Le président du Mouvement AGIR voit à travers l’arrestation des membres de Noo Lank, hier, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *