vendredi , 24 janvier 2020
Home / A LA UNE / ONU : la première dame de la RDC, ‘’Championne de la prévention des violences sexuelles’’

ONU : la première dame de la RDC, ‘’Championne de la prévention des violences sexuelles’’

Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU chargée des questions de violences sexuelles en période de conflit a décerné à la première dame de la RDC, Denise Nyakeru Tshisekedi, le titre de ‘’Championne globale pour la lutte contre les violences sexuelles liées aux conflits’’.

« En votre qualité de championne globale, vous serez une voix d’espoir sur la question des violences sexuelles dans les conflits en RDC et au-delà, dans tous les pays ravagés par des conflits », a déclaré Pramila Patten au cours d’une cérémonie organisée le 3 décembre à Kinshasa..

Press Conference: with members of the Committee on the Elimination of Discrimination against Women (CEDAW), at the conclusion of the Committee’s current session. Participants include: Silvia Pimental, Chair of the Committee, and Pramila Patten, Chair of the Working Group on the Human Rights of Women in Armed Conflict and Post Conflict Situations.

En endossant ce rôle, madame Tshisekedi adhère à une noble cause. Et elle s’est dit particulièrement touchée par son engagement à lutter contre les violences sexuelles, en s’attaquant à l’impunité.

« En tant que nouvelle voix sur la scène, vous avez les moyens de changer la vie de milliers de femmes et de filles… En utilisant votre plateforme de Première Dame, comme « l’espoir des sans-voix », vous pouvez lutter contre des préjugés profondément enracinés en vous opposant à la stigmatisation de ces groupes vulnérables », a-t-elle poursuivi.

« Ce fléau répugnant doit impérativement s’arrêter. Je salue, à ce titre, la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies qui nous donne de nouvelles armes indispensables dans la prévention et la lutte. Ce fléau n’est pas imbattable, je vous rassure. Cela doit être traduit par une ferme volonté d’agir au-delà de toute compassion passive ou toute passivité coupable », a à son tour réagi l’épouse du président de la RDC.

En visite officielle, Pramila Patten a aussi passé trois jours à l’est du pays. « J’ai rencontré des femmes et des filles touchées par la double tragédie du viol et du rejet, sans accès au crédit ni à une opportunité économique, après avoir été abandonnées par leur mari et chassées de chez elles », a-t-elle raconté, soulignant la nécessité de prendre des initiatives conjointes entre le maintien et la consolidation de la paix, l’humanitaire et le développement afin d’arriver à une réponse holistique contre les violences sexuelles.

Regarder aussi

Wolverampton – Liverpool (1-2) : Sadio Mané sort sur blessure

Liverpool (1e, 67pts) continue sa marche en-avant en disposant de Wolverampton (2-1, 24e journée) ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *