lundi , 16 septembre 2019
Home / A LA UNE / Renforcement de la présence de la femme au G5 Sahel

Renforcement de la présence de la femme au G5 Sahel

Plus d’une soixantaine de participants ont pris part à l’atelier de réflexion axé sur le renforcement de la présence des femmes dans les structures de défense et de sécurité du G5Sahel. Ils représentaient notamment Le secrétariat permanent ;la Force Conjointe, les Etats-Majors des armées; La coordination régionale de la Plateforme de Coopération en Matière de Sécurité ,la Composante Police de la Force Conjointe (Représentants des Brigades Prévôtales et des Unités Nationales d’investigations) . On a noté également la présence des représentants des Ministères de la défense et de la sécurité des pays du G5Sahel ; ainsi que les structures décentralisées du G5S à savoir Le collège de défense ; L’académie régionale de police ,le collège sahélien de sécurité ; La Plateforme des Femmes du Sahel . Les partenaires techniques et financiers Division Police/DPO, ONU Femmes Union Européenne et Interpol.

A l’issue de La rencontre les participants ont formulé une série de recommandations en direction des Etats du Secrétariat Permanent et ses démembrements, la mise en œuvre de ses recommandations permettra très certainement le renforcement de la présence des femmes dans les structures de Défense et de Sécurité du G5Sahel.

Par ailleurs la rencontre s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre du programme d’appui de l’ONUDC à l’opérationnalisation de la Plateforme de Coopération en Matière de Sécurité du G5 Sahel et de la Force Conjointe du G5 Sahel à travers sa composante Police. Il s’inscrivait également dans le cadre de la mise en œuvre du Cadre de Conformité de la FC-G5 Sahel soutenu par le Haut Commissariat aux Droits de l’Homme.

L’atelier a été une occasion pour certaines femmes en uniforme de s’exprimer sur leur engagement, leur vécu les difficultés rencontrées la passion qui les anime et qu’elles doivent communiquer aux autres. Les récits et témoignages des femmes en tenue ont été des grands moments de l’atelier.

Ainsi, les participants ont mis l’accent sur la promotion de la participation des femmes dans les structures de défense et de sécurité comme stratégie opérationnelle.

A l’entame des travaux la Ministre mauritanienne des Affaires Sociales de l’Enfance et de la Famille a salué l’engagement du G5Sahel et ses partenaires pour l’intégration du Genre dans ses mécanises aussi bien au niveau de la Sécurité que de la Défense. Madame Oumou Nene Deffa Kane a souligne que son département est solidaire de cet engagement tout en confirmant leur volonté de travailler étroitement avec le G5Sahel pour l’atteinte des objectifs d’égalité entre les femmes et les hommes, particulièrement sur la thématique femme paix et sécurité.

Le G5Sahel se veut une institution inclusive qui attache une grande importance à la question de l’égalité entre les hommes et les femmes avec en vue l’intégration du genre dans ses divers axes d’intervention a indiqué le Secrétaire Permanent du G5Sahel qui a souligné qu’il y’a une responsabilité qui est celle de la pleine reconnaissance de l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes, y compris dans le secteur de la Défense et de la Sécurité.

Le Secrétaire Permanent a indiqué qu’il ya une responsabilité sociale, qui est celle de la pleine reconnaissance de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, y compris dans le secteur de la Défense et de la Sécurité .Maman Sambo SIDOUKOU a souligné qu’une femme militaire devrait avoir les mêmes déroulements de carrière, les mêmes opportunités que son homologue masculin ( voir les recommandatuons).

Regarder aussi

Le commissaire de Guinaw-Rails échappe à la mort

Omar B. Diédhiou, commissaire de Guinaw-Rails, a échappé à la mort suite à une agression …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *