lundi , 16 septembre 2019
Home / A LA UNE / Aires de stationnement : le grand ratage de l’urbanisation du Sénégal

Aires de stationnement : le grand ratage de l’urbanisation du Sénégal

En plus des garages de mécaniciens, ateliers de menuiseries, tabliers, cantines, le manque d’aires de stationnement contribue très grandement à l’encombrement urbain au Sénégal.

Depuis l’indépendance, la place de la voiture et la définition des règles de stationnement semblent ne pas être une préoccupation majeure de la gouvernance urbaine.

En raison des difficultés de stationner en milieu urbain, il urge d’insérer dans le code de l’urbanisme l’obligation pour les collectivités territoriales de prévoir des aires de stationnement et d’imposer aux constructeurs la réalisation de parkings sous terrains pour tout bâtiment comprenant plus de deux étages.

Il s’y ajoute qu’avec l’accroissement du parc automobile, et son corolaire les interminables embouteillages, la pollution, les collectivités territoriales doivent expérimenter la circulation alternée associée à une plus grande offre de transports en commun.

Vive la République !
Vive le Sénégal !

Regarder aussi

Le commissaire de Guinaw-Rails échappe à la mort

Omar B. Diédhiou, commissaire de Guinaw-Rails, a échappé à la mort suite à une agression …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *