lundi , 16 septembre 2019
Home / A LA UNE / Leçon de la pénurie de moutons en 2019: le protectionnisme plombe l’économie et punit le consommateur

Leçon de la pénurie de moutons en 2019: le protectionnisme plombe l’économie et punit le consommateur

Pour l’approvisionnement en moutons à l’occasion de la Tabaski 2019, le ministre Monsieur Samba Ndiobène Kâ a semblé privilégier l’élevage national en fermant les frontières aux fournisseurs traditionnels du Mali et des autres pays comme la Mauritanie.

Le hic est qu’en plus de la violation des traités communautaires relatifs à la libre circulation des biens et des personnes, les éleveurs sénégalais n’ont pas la quantité de moutons suffisante pour la couverture des besoins de la Tabaski.

Cette situation a fini par provoquer une grave pénurie de moutons sur l’ensemble du territoire national.

Notons que pour couvrir la demande nationale en moutons, il faut que l’élevage local présente une quantité et qualité suffisantes pour rivaliser avec les petits ruminants venus ailleurs. Cela ne sera possible que si les producteurs locaux ont les bonnes incitations pour produire mieux et moins cher.

Désormais pour relever le défi de l’approvisionnement correct en moutons pour les besoins de la Tabaski, le gouvernement doit miser, pour les années à venir, sur de bonnes politiques de marché et non sur le protectionnisme, notamment par l’augmentation du cheptel national, l’amélioration de la qualité du mouton sénégalais, la liberté d’importer selon les besoins de la Tabaski, la fixation des prix en vertu de la loi de l’offre et de la demande accompagnée de la simplification des procédures administratives.

C’est un secret de polichinelle de dire que l’une des principales tâches d’un gouvernement libéral est de créer un environnement favorable à la libre concurrence et non à promouvoir une économie de rente par des mesures protectionnistes.

La mentalité protectionniste ne fera qu’aggraver les choses et tirer l’élevage sénégalais vers le bas tout en ruinant le consommateur.

Vive la République !
Vive le Sénégal !

Moustapha Diakhaté

Regarder aussi

Le commissaire de Guinaw-Rails échappe à la mort

Omar B. Diédhiou, commissaire de Guinaw-Rails, a échappé à la mort suite à une agression …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *