add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India & developed by Bijo John : freelance website development, web designer

Stade du Sénégal : le joyau qui a inspiré le président Macky Sall

L’histoire remonte à la Coupe du monde 2018 de football. Invité de son homologue russe Vladimir Poutine, le président Macky Sall assiste au premier match contre les Lions contre la Pologne (2-1).

Il est séduit par le stade du Spartak Moscou – l’Otkrytie Arena. Un écrin de 45 mille places sans piste d’athlétisme, proche des acteurs.

Ce qui crée une ambiance indescriptible. Cheikhou Kouyaté et sa bande ont résisté aux chants des ultras polonais. Il n’y avait pas match avec les moins de 300 inconditionnels venus du pays de la Teranga.

« C’est le genre de stade que je veux », souffle Macky Sall à son ministre des Sports Matar Ba dans les coulisses.

Diamniadio, pôle sportif majeur en Afrique 

Le Sénégal est éliminé dès le premier tour mais le chef de la magistrature rentre avec des idées. Le vœux pieux est sur la piste de Diamniadio.

Il revient sur le sujet deux ans plus tard lors de la pose de la première pierre : « J’ai eu l’ambition de réaliser ce stade au lendemain du match Sénégal-Pologne lors de la Coupe du monde 2018. J’ai eu un déjeuner avec le président de la FIFA et Fatma Samoura Diouf. Je lui ai demandé à combien il estime un stade comme celui du Spartak Stadium. Gianni Infantino m’a donné une indication et c’était un prix important. J’ai considéré que la jeunesse et le sport sénégalais n’avaient pas de prix. Il fallait doter notre pays d’une infrastructure moderne aux normes de la FIFA et du Comité international olympique. Ce stade va naître pour accueillir les JOJ 2022, la Coupe d’Afrique et d’autres compétitions. Avec Dakar Arena et le Stade du Sénégal, Diamniadio révèle ses atouts de pôle sportif majeur en Afrique. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *