add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India & developed by Bijo John : freelance website development, web designer

AIBD : coup d’œil sur le passage des administrateurs de la BAD

A Dakar depuis quelques jours, la mission de consultation de la Banque africaine de développement (BAD) passe en revue les investissements consentis et en cours au Sénégal dont l’aéroport international Dakar Blaise Diagne.

Les administrateurs de la BAD y étaient ce mardi 18 février pour une évaluation de l’exploitation de l’infrastructure où elle a contribué à hauteur de 70 millions d’euros.

La BAD a également assumé le mandat de chef de file pour obtenir 140 millions d’euros supplémentaires sous forme de prêts auprès d’autres bailleurs de fonds pour la réalisation de l’aéroport.

Une occasion pour Xavier Mary, directeur général de Limak-Aibd-Summa (LAS), gestionnaire de l’aéroport, de présenter son bilan d’exploitation et les actions menées dans le cadre de la RSE.
Depuis son lancement, la plateforme affiche une croissance positive de son trafic aérien. En 2019, elle a enregistré 2,49 millions passagers (+5,93% hors transit) et vise 3 millions de voyageurs annuellement.

Cap sur la certification niveau 2 et la certification ISO 14001

Certifié ISO 9001v2015 depuis 2019, l’aéroport est également accrédité niveau 1 (cartographie) du programme Airport Carbon Accreditation (ACA).

Pour 2020, il vise la certification niveau 2 (Réduction) ainsi que la certification ISO 14001 (management environnemental).

Depuis le 26 janvier, Dakar Blaise Diagne est devenu le premier aéroport africain accrédité « ASQ-Airport Customer Experience » par le conseil mondial des aéroports (ACI). Dans le cadre de la RSE, LAS a intégré depuis mai 2019, le réseau RSE Sénégal, dont la mission est de promouvoir la responsabilité sociétale auprès des entreprises du Sénégal et des pays de l’Afrique de l’Ouest.
A travers « LAS Académie » logée à l’université de Thiès , le gestionnaire assiste depuis 2019, les jeunes de la région de Thiès et au-delà, en les accompagnant en termes de formation, de moyens et de conseils, jusqu’à leur insertion dans le monde professionnel.

Les premières cuvées se sont vues délivrer un diplôme professionnel en « Management Aéroportuaire ».

LAS attache aussi un intérêt particulier aux questions de santé avec des consultations gratuites en faveur des populations locales, en plus de l’accompagnement des activités sportives.
C’est au terme de toutes ces présentations assorties d’une visite de l’aérogare, que les « administrateurs du groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) se sont dits satisfaits des exploits réalisés au niveau de l’Aéroport Dakar Blaise Diagne ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *