add share buttonsSoftshare button powered by web designing, website development company in India

JOJ Dakar 2022 : le CIO intègre deux nouvelles disciplines

La commission exécutive du Comité international olympique (CIO) a validé ce jeudi la demande du comité d’organisation de “Dakar 2022” visant à ajouter le baseball à cinq et le wushu au programme des sports. 

A l’heure d’examiner ladite proposition, la commission du programme olympique a estimé que ces deux disciplines présenteraient le grand avantage d’augmenter l’offre de sports centrés sur les jeunes, et ce dans l’intérêt de la jeunesse sénégalaise. 

Or, avance le CIO, l’engagement de cette tranche de la population dans le sport reste effectivement un volet clé de la vision de “Dakar 2022” pour les JOJ. Qui plus est, cet ajout a le potentiel de développer encore davantage ces deux sports passionnants en Afrique, avec le soutien de programmes de développement complets et bien dotés en ressources, mis en place en coopération avec les deux Fédérations internationales concernées.

Avec l’ajout du baseball à cinq au breaking, au skateboard, à l’escalade et au surf – sports déjà approuvés, le programme des JOJ de Dakar 2022 comprend désormais tous les sports proposés par les comités d’organisation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et de Paris 2024.

Kirsty Coventry, présidente de la commission de coordination du CIO pour “Dakar 2022”, de s’en réjouir : « Les préparatifs pour la première manifestation olympique organisée sur le continent africain avancent rapidement et sont sur la bonne voie. La première réunion de la commission de coordination s’est tenue avec succès à Dakar fin octobre 2019 et nous avons franchi des étapes importantes grâce aux deux décisions prises aujourd’hui. Avec les dates et le programme sportif entérinés, les équipes et les athlètes disposent désormais d’informations cruciales pour affiner leur planification en vue de leur participation à cet événement historique. »

Le baseball à cinq est une version jeune et urbaine du baseball/softball. Il s’agit du premier sport olympique par équipes mixtes, chaque équipe étant composée de quatre femmes et quatre hommes. Ce sport a été pensé pour être pratiqué partout, avec un accent mis plus particulièrement sur l’Afrique par la Confédération mondiale de baseball et softball (WBSC), laquelle a mis en place des plans pour le développement de ce sport et l’héritage.

Quant au wushu, lequel faisait partie des activités proposées dans le cadre du Labo des sports à Nanjing en 2014, il fera ici son entrée au programme des compétitions sportives des JOJ. Deux épreuves masculines et deux épreuves féminines seront disputées.

Le wushu est un sport de combat populaire, destiné aux jeunes, qui compte 120 millions de licenciés dans le monde et qui figurait au programme des Jeux africains de la jeunesse en 2018. La Fédération internationale de wushu (IWUF) regroupe 39 fédérations nationales membres sur le continent africain. Près de trois millions d’athlètes pratiquent ce sport selon la Fédération Internationale.

Selon le programme complet, les épreuves et les quotas d’athlètes pour les nouveaux sports garantiront un parfait équilibre entre les sexes et tireront parti de l’approche en deux vagues pour améliorer l’efficacité s’agissant du village olympique de la jeunesse.

Le CICAD, site d’accueil

Si des discussions approfondies concernant la planification des sites doivent avoir lieu avec les diverses parties prenantes, les épreuves se dérouleront dans des installations existantes afin d’optimiser l’utilisation des infrastructures.

Le Centre International de Conférences Abdou Diouf a été provisoirement retenu pour l’accueil des deux sports. Situé à dix minutes du village olympique de la jeunesse, il est proche du centre Dakar Expo et accueille également le terrain de tir l’arc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *